EDK CDIP CDPE CDEP
EDK CDIP CDPE CDEP

Communiqué de presse du 10.6.2018

Bâle-Campagne confirme à son tour le modèle CDIP pour l'enseignement des langues

Berne, 10 juin 2018. Après le canton de Nidwald (mars 2015), le canton de Zurich (mai 2017) et celui de Lucerne (septembre 2017), Bâle-Campagne rejette à son tour une initiative qui réclamait une modification de l'enseignement des langues à l'école obligatoire. Le Comité de la CDIP se félicite de l'issue de cette votation.

Bâle-Campagne a rejeté ce dimanche en votation populaire l'initiative cantonale qui demandait une modification de la loi sur la scolarité obligatoire en ce qui concerne l'enseignement des langues. Elle réclamait l'enseignement d'une seule langue étrangère au degré primaire, à savoir le français, et le report de l'anglais au degré secondaire I.

En rejetant ce texte, Bâle-Campagne a choisi de maintenir l'enseignement d'une deuxième langue nationale et de l'anglais dès le degré primaire. Le canton se prononce ainsi en faveur de la solution sur laquelle les directrices et directeurs cantonaux de l'instruction publique se sont entendus en 2004, solution reprise dans le concordat HarmoS de 2007 et appliquée aujourd'hui par 23 cantons (font exception: AG, AI et UR).

Contexte
Les cantons sont tenus par la Constitution fédérale (art. 62, al. 4) d'harmoniser les paramètres essentiels de la scolarité obligatoire, ce qui inclut l'harmonisation des objectifs de l'enseignement des langues. En 2004, les directrices et directeurs cantonaux de l'instruction publique se sont mis d'accord, dans ce do-maine, sur une stratégie qui prévoit l'enseignement d'une deuxième langue nationale et de l'anglais dès le degré primaire. Depuis lors, ce modèle constitue la base de l'harmonisation de l'enseignement des langues à l'échelon national. Les éléments essentiels de la stratégie de 2004 ont également été repris dans le concordat HarmoS de 2007. 

Editeur:
Service de presse du Secrétariat général de la CDIP
+41 (0)31 309 51 11

 

Pour en savoir plus


Contact

Service de presse du Secrétariat général de la CDIP
+41 (0)31 309 51 11